Saam, plus connu par ses proches sous le pseudonyme "Samuel Dequidt", est né au siècle dernier vers midi. Adolescent puis jeune adulte, il est guitariste de groupes rock qui rayonnent des Hauts-de-France jusqu'aux Bas-de-Belgique. Avec le groupe "Bool Kiès" il participe à une tournée de 15 jours au Québec financée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports (été 1992).

 

Moins jeune adulte, il monte (ou descend, les historiens divergent sur ce point) à la capitale et accompagne des artistes de la chanson française (François Staal, Caroline K, tacet). 

 

Considérant que l'on est jamais mieux servi que par soi-même, il décide en 2014 d'écrire ses propres chansons et de les interpréter. Il suit la formation "Stage chanson personnalisé" à la Manufacture Chanson. Il développe une écriture poétique souvent teintée d'humour. Enfin, c'est ce qu'il considère. L'influence de Georges Brassens (paix à son âme) et parfois celle de Maxime Le Forestier (lui, fort heureusement, est toujours vivant) est évidente.


Le dimanche 5 juin 2016 vers 3 heures, le ciel est bas, l'air saturé d'une pluie glacée. Peu importe, Saam s'endort le coeur léger. Il vient de remporter le Prix du Public du 16ème Concours de la Chanson Francophone de l'APEPAC (théâtre de Douai). Désormais plus rien ne sera comme avant.

 

En 2016, il est sélectionné pour participer aux "Labos 1" de l'association Voix du Sud fondée par Francis Cabrel (écriture/composition d'une chanson par jour en groupe, restitution publique le soir même).

Les paparazzis les plus aguerris cherchent sa trace en 2017: en vain! Fort heureusement Saam est de retour à l'automne 2018. Depuis, il fréquente assidument les scènes ouvertes parisiennes en formule voix/guitare (La Manufacture Chanson, Le Forum Léo Ferré, L'Abracadabar / Odace Music, L'Open Mic du Café Jean de Nicolas Blampain, L'Acoustic Bazar, "Les Chaises Musicales" de Camille Feist, "Lundi plus d'excuse"... Il en passe et des meilleurs). Il se produit en concerts privés et publicsSes textes, ses mélodies et son humour y gagnent l'approbation des spectateurs

Début 2019, Saam est sélectionné par le réseau MAAD 93 et le Centre d'animation René Goscinny (Paris 13ème) dans le cadre de deux accompagnements artistiques.

En juin 2019, il est lauréat du tremplin "Demain faites de la musique" de la ville de Denain. Il joue en première partie de U2 (enfin d'un tribute to U2...). A nouveau, plus rien ne sera comme avant.

L'année 2019 est consacrée à la scène. Saam se produit seul en "voix/guitare" ou accompagné d'une formation modulable (batterie légère ou pas, ça dépend de l'humeur de Jo Jox, basse et harmonica). Une sortie d'Ep est également prévue en fin d'année mais jusqu'à présent, il n'y a que 24 heures dans une journée... 

Au plaisir de vous croiser!